Brèches lumineuses, des fenêtres artistiques et littéraires ouvertes sur le monde.

vendredi 26 août 2016

Notre amour soleil d'été


Je flotte léger comme le vent
Sur mes temps sales sans couleurs
Dans les jupes frivoles des vents
A la rencontre de l'amour
Un amour fort et tendre
Un amour soleil d'été
Et de brises d'hiver à la fois

J'ai parcouru des kilomètres
Traversé la frontière
Confronté des cultures
Pour conquérir l'amour

Et à l'angle des rues inconnues
Sous des cocotiers généreux
Sur une plage aimable
Caressée par les vagues bleuies
J'ai croisé et capturé l'amour
Parmi des personnes exceptionnelles
Qui rehaussent l'éclat du moment

La nature entière sourit de joie
Le visible comme l'invisible dansent
Sur l'humble rythme de l'amour
La chaude danse de notre cœur

Nos pas pêle-mêle dans le sable
Les vagues se meurent dans nos pieds
Sous un soleil aux rires éclatants
La lune et les étoiles des cieux
Perdent leur lumière dans la blancheur de nos dents
Et l'amour dans notre cœur
Réchauffe notre être tout entier

Le 23 août 2016, Punta Cana, République Dominicaine,
Par Jean Frantz Philippe.



mercredi 6 juillet 2016

Dans mwen kraze lezo

Dans mwen kaze lezo
Nan lakou malèpandye
Touttivis mòrèd pwennfèpa
Tout pousyè se poud
Tout poud pa pousyè
Van soufle poudre pwèl
Dekouvri kò
Souse mwèl nan zo
Jouk mizik vi m pwatchwòkò

Menm tanbou yo kagou
Bagèt yo kase
Dwèt mwen sèl vle jwe
Frape san rete kat ti bagèt nan fouk yo

Mizik tanbou lavi m
Son alevini anraje ki vle jwe



Inédit
Tiré de Mizik tanbou lavi
Recueil de poèmes coécrit avec Julner REGISTRE
A paraître bientôt

vendredi 13 mai 2016

Reconnaissance


Quand les amis sont présents malgré la solitude
Entre ombre et lumière
Les pas dansent dans les eaux bleuies
Rien n’est jamais perdu

Quand les amis comprennent l’amitié
Une seconde devient éternité de bonheur
Le cœur déverse ses joies sur les autres
Tout est gagné d’avance

Quand environ une centaine d'amis Facebook 
Et un tas d’autres réservés en coulisse
Ont décidé de couler leur silence d’indifférences
Dans les océans des souhaits sincères
Pour nous apporter un peu de bonheur
Là nous devons être vraiment reconnaissants
Pour leur témoigner la gratitude  
Même dans les méandres de l’oubli

Merci et gros BISOUSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSS
A toutes celles et à tous ceux
Qui m’ont dessiné tant de bouts de soleil
A travers leurs souhaits sur le mur de mon cœur
Ce 12 mai 2016 remplie de promesses


mercredi 11 mai 2016

Le ton de ma vie

Je vais comme un vent
Casser les aiguilles
Du temps noir
De ma montre déraillée

Peur bleue balayée
Comme d’épais nuages
Par un doux vent

Le temps clair
De mon âme en fête
Est le ton de ma vie

Je veux comme l’eau
D’une source saine
Éclaircir mon ciel de rêves
De merveilles fleurdelisées 

Joyeux anniversaire à moi !

12 mai 2016.


jeudi 5 mai 2016

Tanbou mizik lavi


Image : www.galeriste.fr


Pousyè lavi leve danse
Anba plat pye trivayè granchenen 
Kap make pa souplas nan gran Lakou 

bagèt ap teke 
dwèt ap souflete
dyòl kat tanbou byen tire 

On mizik flanm tanmen
Vle simaye nan nanm tout tyovi
On piman zanmi lavi 

Konsa nan kalfou malèpandye 
Lanmò mare pakèt li 
Al chita do ak do avèk lavi 


Tèks inedi, 5 mai 2016.

mardi 19 avril 2016

survivance

Tiré du néant de mon cœur trahi
Déchaleboré
Mon souffle de vie
Dégage une odeur
De mort putréfiée
Rendant putrescibles
Mes mots et mes phrases
Mâles et femelles
Sur ce terrain miné
De ma ville dévoreuse d’âme

Les larves putrides
De mon cœur pourri
Envahissent
Toutes les cellules
De mon être chaotique
Forcenées
A retrouver ce moment perdu
Dans la rivière du temps
Qui coule trop vite
Sans jamais s’arrêter

Et ces rats politiciens trop gourmands
Ces pilleurs de pays sans scrupules
Eux, charcutent mon cœur meurtri
Le cœur filefoiré de tout un chacun
Rendant infernale ma survivance
La survivance de tout un peuple exploité
Pendue dans les files des souvenirs voraces
Dans les files  des rêves avortés sans être conçus
Pour étouffer toutes les bouffées entremêlées
Et l’infernale putréfaction envahit tout mon espace
L’espace de toute une nation ravagée, pillée
Gisant dans les larves putrides de la zombification

Jean Frantz PHILIPPE
Poète, haïkiste, enseignant, animateur culturel,
Et rédacteur à INFERNO NEWS.
(pejifrantzou1@gmail.com )

Publié dans la revue INFERNO News, rubrique Poésie infernale, 05 avril 2016, No. 10

Enfènal

On chalè flanm founèz
Anwo tèt ak anba pye nou
Asfalt pabò isit pa gen pitye
Li kankannen tout plim avèk pwèl
Menm kè n atò tanmen chòv lanmou


Gogyohka créole, inédit.